Pauvre pour les pauvres : "je donne ma vie pour mes brebis" Jn 10,15

JPG - 22.7 ko

Donner sa vie... Dans l’évangile, Jésus ne fait que donner sa vie, l’Amour qui l’unit intimement à Son Père. "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis tout mon Amour". Jésus ne garde pas ce privilège pour lui. Ceux qui reçoivent le baptême ont accès à la proximité du Royaume, de l’Amour de Dieu. Comme il l’a demandé au jeune homme riche, Jésus donne ses biens aux pauvres - ses consolations spirituelles.

Il s’est littéralement "vidé de lui-même" (Ph 2) pour que les hommes aient la vie. Miracles et conversions sont rendus possible par cet anéantissement ; "il a pris sur lui nos infirmités, s’est chargé de nos maladies" Matthieu 8,17.

Ceux qui vivent de sa vie ne sont pas les religieux bien-pensants du judaïsme ;
mais Mathieu le collecteur d’impôts, la femme pècheresse qui a cru en la gratuité de l’Amour,
le bon larron... Le bon berger va à la rencontre de la brebis perdue qui attend tout de Dieu,
et délaisse celles qui sont sûres de leur vertu.

A la suite de Jésus, nous sommes appelés à donner notre vie, nos consolations spirituelles,
à ceux qui ne connaissent pas l’Amour de Dieu.

"Rien ne me tient aux mains. Tout ce que j’ai, tout ce que je gagne, c’est pour l’Eglise et les âmes,
confie Thérèse de Lisieux. Que je vive jusqu’à quatre-vingts ans, je serai toujours aussi pauvre."

En proie à une terrible nuit avant de mourir, elle pressent que cette épreuve est permise par le Seigneur afin "que tous ceux qui ne sont point éclairés du flambeau de la charité le voient luire enfin".

JPG - 41.9 ko

"Il s’est fait pauvre pour nous enrichir par sa pauvreté" 2 Co 8,9

A la suite du Christ, l’Eglise est appelée à donner sa vie pour les autres.

Les "ouvriers de la moisson" sont ceux qui auront le coeur broyé par la souffrance afin d’être levain pour les autres, comme le grain tombé en terre.

Les ouvriers de la vigne donneront le produit de leur travail aux ouvriers de la dernière heure. Quand le vin de l’amour et de la joie manquera, une flamme d’amour s’allumera dans les coeurs. Alors l’Eglise réalisera le voeu du pape François : être pauvre pour les pauvres.

JPG - 97.6 ko
JPG - 111.6 ko

"Je donne ma vie pour la recevoir de nouveau" Jn 10,11

Après la nuit, le vide, nous recevrons la vie de Dieu d’une manière nouvelle, en union avec les âmes unies aux nôtres dans l’Amour.

"Seigneur, vous le savez, je n’ai point d’autres trésors que les âmes qu’il vous a plu d’unir à la mienne ; ces trésors, c’est vous qui me les avez confiés, aussi j’ose emprunter les paroles que vous avez adressées au Père Céleste le dernier soir (…) : "Je vous ai glorifié sur la terre ; j’ai accompli l’œuvre que vous m’avez donnée à faire ; j’ai fait connaître votre nom à ceux que vous m’avez donnés : ils étaient à vous, et vous me les avez donnés. (…) Mon Père, je souhaite qu’où je serai, ceux que vous m’avez donnés y soient avec moi, et que le monde connaisse que vous les avez aimés comme vous m’avez aimée moi-même."

C’est dans cette communion d’amour avec les autres, dans l’Amour du Christ, que notre âme parviendra à la ressemblance, qu’elle recevra la Vie du Royaume.